Rêve de Poupées

Rêve de Poupées

ENTRETIEN + Trucs & Astuces pour nos Poupées

- Entretien + Trucs & Astuces pour nos Poupées -

Cet article, composé sur ma bien modeste expérience de la Collection de Poupées, est fait de petits "trucs" et "astuces" pour préserver et enjoliver nos "enfants sages"  afin de leur permettre de retrouver leur lustre d'antan. J'en rajouterai de temps en temps en fonction de mes expériences heureuses (...mais aussi malheureuses afin qu'il ne vous arrive pas la même chose...!).

Si, vous aussi, avez des idées que vous avez expérimentées sur vos Poupées, avec bonheur, n'hésitez pas à nous les partager dans la rubrique "Commentaires" ci-dessous. Au nom  de toutes nos Poupées, merci !

A tout Seigneur, tout honneur, si vous voulez bien, nous commencerons par nos charmantes et si belles Demoiselles du Temps Passé :

. Les Poupées en Porcelaines avec corps en composition :

Beauté : Pour que vos Poupées gardent leur beauté et leur fraîcheur, ne vous conseille vivement  de les protéger du soleil, de la poussière (ennemi N° 1 du Plangonophile... Ah, si la poussière pouvait tomber ailleurs que sur nos pièces... n'est-ce-pas ?) et, bien sûr, de la fumée de cigarette et/ou des feux de cheminée.

Température : La température ambiante est également un facteur à risque. Les fortes variations de température peuvent dégrader les PP en 'composition', en cire, en bois : elles peuvent les cloquer, les décoller de leur support (par ex. la cire appliquée sur de la composition), les crevasser, les fendiller -pour le bois-. Soyez vigilants !

Manipulations : Là, je vais aborder un sujet délicat : essayez de résister au maximum à l'envie de manipuler vos Poupées trop souvent, non seulement pour limiter les risques d'accidents mais également pour éviter de gâter leurs tenues d'origine (je dis cela, mais je sais -ô combien !- cela peut être dur). Seulement pensez que vous détenez là, le patrimoine de l' "industrie du jouet" d'un pays : en quelque sorte son "historique de la Poupée" : 1 "témoin permanent" de ce qui s'est créé à cette époque et qui peut se retrouver en d'autres mains après vous, pour la plus grande joie de la postérité !

Vérification : Vérifiez régulièrement l'état de vos Poupées, afin de déceler à temps tout symptôme de détérioration - la présence d'indésirables : mites, cossons, vers à bois...- afin de pouvoir intervenir à temps. Car cela joue beaucoup sur la valeur d'une Poupée.

Nettoyage : Pour nettoyer une PP en porcelaine et/ou en composition, rien de plus simple, il vous suffit de la laver très délicatement avec de l'eau juste tiède, une petite éponge tout juste mouillée et du savon de Marseille -car très doux-Surtout pas avec les savons parfumés ou 'colorés' car trop "durs" et risque de décoloration... par expérience !
ATTENTION : ce petit entretien n'est valable que si la PP a encore son bel aspect "vernissé" sur son corps en compo. Car si, par malchance, elle n'a plus cet "apprêt"  vous risquez de lui retirer  toutes ses couleurs et de mettre la composition à nu ! Dans ce cas : pas toucher et la laisser dans "son jus" !

Si votre Belle a souffert de l'outrage du temps : fêlure, 'cheveux'. Vous pouvez aussi la/les 
nettoyer extrêmement délicatement en passant une petite brosse à dents en poils de soie (trèèès souple) sur le fêle/cheveux, légèrement humidifiée avec une pointe de savon de Marseille car cela évitera que la poussière du temps passé et à venir ne s'y installe et risque d'accentuer le fêle/cheveux en accident : "casse".
C'est une petite précaution que je tiens d'1 Expert en Poupées Anciennes et que j'ai mis en pratique avec succès = car on ne voit ainsi pratiquement plus le fêle/cheveux après nettoyage, puisque plus de vilaines traces noires.
Petit truc : si vous le pouvez (ce serait même idéal car cela la protégerait doublement de la poussière), mettez lui sa frange ou mèche sur le fêle -s'il se trouve sur le front- cela lui servira de filtre contre les impuretés du temps et son petit 'accident' restera comme en.... dormance !

. Les poupées en tissu :

Nettoyage : pour l'entretien de ces Demoiselles (anciennes an. 20/30 ou plus récentes an. 80...) c'est un peu plus délicat, vous vous en doutiez...
J'ai réussi à nettoyer une belle Poupée RAYNAL en feutre (1930) ainsi que des LENCI avec..... 1 gomme à papier très douce. Eh oui ! Il suffit de gommer très délicatement dans le sens de la trame du tissu (si elle est en jersey) ou dans le sens inverse des petits "poils" (si elle est en feutre) afin de ne pas les arracher et de faire des trous.
ATTENTION toutefois au maquillage de son visage !

Manque de couleurs aux joues : si votre PP a un léger manque de couleurs (juste un manque, pas d'absence) aux joues losque vous l'avez achetée, vous pouvez lui redonner un peu de son lustre en lui donnant un peu de rose : assorti à celui déjà existant, d'où l'importance du rose d'origine déjà présent !-
Voici comment prodéder : vous prenez un crayon de couleur (je vous conseille les "Conté Aquarelle" -non, je ne suis pas sponsorisée par cette marque ;-) car leurs couleurs sont très proches des couleurs d'origine rencontrées sur ce type de PP) puis, après avoir choisi le rose exact, vous faites une crayonnée sur du papier très lisse, ensuite vous appliquez le papier (faites un essai avant sur le même type de tissu afin de mieux juger) sur le manque de la joue de votre PP puis vous appliquez la couleur en tournant tjrs dans le même sens, dé-li-ca-te-ment. Et le tour est joué ! Je l'ai fait et c'est TOP !
Evidemment, ce petit 'truc' n'est valable que lorsqu'il y a un 'manque' : il ne faut pas ajouter de rose là ou il n'y en avait pas avant : car cela risquerait de dévaloriser votre PP. C'est mieux de la garder au maximum tel quelle.
C'est, en quelque sorte, comme une restauration de tableau : une toute petite restauration...

Vérification : Lorsque vous venez d'acquérir une Poupée en tissu ancienne ou d'occasion 'récente', n'hésitez pas à bien la regarder sous toutes les coutures -au propre comme au figuré- car ATTENTION AUX MITES !

Un petit conseil IMPORTANT : avant de l'incorporer dans votre Collection, isolez-la en "quarantaine" (oui oui, c'est dur, mais vous allez comprendre...) et surveillez-la régulièrement afin de voir ce qui se passe... Si il ne se passe rien, alors la PP est saine et peut rejoindre ses petits 'camarades' ! Sinon, entretien à l'anti-mites : en la mettant dans un sachet hermétique avec de l'anti-mites naturel (bois de cèdre par ex. car non agressif pour la PP et en + ça sent bon !) et haro sur les insectes... pendant 1 mois.
Ce petit tuyau ne souffre aucune exception pour ce type de PP, sinon vous prenez le gros risque de contaminer toute votre Collection... Misère !
Je le tiens de la bouche même d'1 Expert, grand Collectionneur de Poupées.

. Poupées en Celluloïd, Novoïd et Rhodoïd :

Nettoyage : tout simple, de l'eau tiède, un gant de toilette et du savon de Marseille avec beaucoup de délicatesse car fragile.
Pour "laver" les yeux reprenons notre 'star du jour' la petite brosse à dents en poils de soie (hyper souple) qui peut passer partout, dans les moindre recoins et nettoyage sur le même principe : eau tiède et savon de marseille. SURTOUT ne pas appuyer afin de ne pas enfoncer les yeux dans la tête.

Et vous remarquerez que, grâce à mon astuce, vous verrez moult PP dites "avec yeux capricieux" ou "yeux ne voulant pas fermer" se dégripper et refonctionner normalement, voire redevenir 'riboulant' (pour les bb RAYNAL, j'en parle par expérience) comme par enchantement ! Conclusion : vive la brosse à dents en poils de soie !


Beauté : ATTENTION TRES IMPORTANT ne JAMAIS laisser une PP en Celluloïd, Rhodoïd... près d'une source lumineuse naturelle (fenêtre ensoleillée) car énorme risque de décoloration en jaune ou vert. Las, véridique !
Ne pas, non plus, mettre 2 PP en Celluloïd l'une à côté de l'autre en se touchant car, au contact l'une de l'autre, elles se décomposeraient à la longue : je l'ai déjà vu, elles deviennent transparentes et tombent en poussière après... Tristesse !
Attention également aux variations de température et surtout à l'humidité : risque de champignons (surtout pour le rhodoïd).

Ne JAMAIS les poser tout près d'une source de chaleur : chauffage, cheminée. Pour le Celluloïd, c'est évident : risque d'une PP qui se transforme en torche. (Celulloïd = hautement inflammable !)

. Poupées en hard plastic, plastisol, vynil :

Nettoyage : C'est comme à l'époque de votre enfance. Pour le corps : un bon bain avec du savon de Marseille, une petite éponge et notre bonne vieille copine : la brosse à dents en poils de soie ! vous lavez la PP avec l'éponge et avec la brosse à dents vous lui lavez les oreilles, les yeux et la bouche -si elle est trouée pour le biberon- ainsi que les doigts pour bien retirer toutes traces de vieilles poussières.
Pour les cheveux : un shampoing très doux avec rinçage à l'eau presque froide  et séchage à l'air libre (SURTOUT pas au sèche cheveux) cela vous permettra de lui faire retrouver son brushing d'origine -pour les PP Bella, par ex.-
Car la chaleur du sèche cheveux a tendance à défriser les cheveux : tristes constatations faites.... trop tard !
Pour les boites 'pleureuses' ou dites "à cris" : vous pouvez arriver certaines fois -pas à chaque fois mais cela vaut le coup d'essayer- à les faire refonctionner car sur certains modèles c'est juste à cause de la poussière (tiens la revoilà celle la ! Grrr) ou des impuretés qu'elle est muette. Il vous suffit de projeter un gaz sec (vendu en bombe) sans danger pour nos PP, vers les orifices de la bte pleureuse pour en déloger la poussière : attention toutefois de le faire au-dessus d'un torchon ou d'un lavabo car vous verriez alors tout ce qui en sort... J'ai constaté que dans 50 % des cas j'arrivais à les faire re-crier ou re-pleurer, dont 1 Poupée RAYNAL des an. 50, si si !

Beauté : même recommandations que pour les Cellulo au sujet de la lumière. SURTOUT pour les Clodrey qui ont tendance à devenir 'jaune citron', hélas !
Le plastique sous toutes ses formes déteste le soleil, alors afin de préserver vos Belles, soyez sympa et mettez-les loin de toute source lumineuse solaire.

Vérification : ATTENTION à la maladie du plastique qui (pour la forme que je connais, pour l'instant...) se présente sous l'aspect d'une 'poudre' blanchâtre, ATTENTION = c'est un champignon ! Il ronge le plastique et si vous avez eu le malheur d'avoir une PP contaminée ainsi et que vous la laissiez avec les autres, c'est TOUTE votre Collection que vous perdez IRREMEDIABLEMENT !
Cette "poudre" est trompeuse car l'on peut croire qu'avec un simple chiffon on peut l'enlever : c'est faux ! Car le mal est déjà là et peut se présenter -dans les cas les plus atteints- sous forme de cloquage du plastique dur ou 'hard plastic', par ex.
SURTOUT n'achetez JAMAIS de PP dans cet état : elle est fichue de toute façon, c'est bien triste mais
(à ma bien modeste connaissance) on n'y peut pas grand chose actuellement. Et si vous tenez à votre Collection, faites comme moi et fuyez les...

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Ouf ! vous êtes arrivé(e)s au bout de cet article bien longuet mais qui,  j'espère, vous servira.  ;-))
Conclusion : n'achetez des Poupées qu'après les avoir bien auscultées, vérifiées et déshabillées. Oui, oui n'ayez pas peur et n'hésitez pas à le faire lorsque vous voulez vous en porter acquéreur dans les Bourses de Collections, les Brocantes, les vides greniers : surtout dans les vides-greniers. Car ATTENTION à la fausse bonne affaire du siècle ! Du genre : PP remontée, re-maquillée, rhabillée avec des vêtements qui cachent bien des misères...
Mais ne vous découragez pas et..... Bonnes trouvailles !!

La parole est à vous maintenant et faites-nous part de vos idées ci-dessous, n'hésitez pas....... A vous....


18/01/2006
15 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres